Témoignage : comment j’ai sauvé mon couple au bord de la rupture

Le même rêve m’habite depuis ma plus tendre enfance.

J’ai toujours voulu fonder ma propre famille. Une famille épanouie, constituée d’un couple affectueux et solidaire qui donnerait naissance à des enfants à leur image. Tout le monde vivant en harmonie sous le même toit.

Derrière ce doux rêve se cache un désir ardent.

La volonté d’offrir à mes enfants une enfance différente de la mienne. Je suis loin d’être à plaindre. J’ai grandi sous le soleil avec la plage à quelques mètres à pied de chez moi. Je pratiquais mon sport préféré 3 fois par semaine, j’ai toujours aimé l’école et j’avais des amis remarquables sur qui compter. Je possédais tout ce dont un enfant pouvait rêver.

À première vue, je ne manquais de rien.

Pourtant, je souffrais de l’intérieur.

Mon enfance fut marquée par des déménagements à répétition et des relations conflictuelles au sein de ma famille. J’ai vécu la séparation de mes parents de l’intérieur, j’ai changé de nombreuses fois d’école, parfois en cours d’année, ce qui m’a contraint de dire adieu à des amis proches.

Mes parents étaient absents sur le plan émotionnel et m’apportaient peu de réconfort au quotidien. Je me suis régulièrement senti livré à moi-même sans véritable soutien.

Je vivais inconsciemment une forme de rejet.

Des années plus tard, en 2008, je tombe sur celle qui fera chavirer mon coeur. Ce n’est pas le coup de foudre, mes blessures d’enfance m’en empêchent, mais je tombe follement amoureux.

J’ai la certitude d’être tombé sur la bonne et que notre avenir ensemble est tout tracé. Nos débuts prometteurs me laissent penser que j’ai raison. Nous passons régulièrement du temps ensemble à nous raconter nos expériences vécues et à nous projeter vers un avenir radieux tous les deux.

Nous étions sur un nuage.

Ce que je n’ai pas vu venir dans mon couple

Après un début en fanfare, notre folie amoureuse se dissipa lentement.

Dès la deuxième année, nos premières disputes éclatèrent. Nous vivions désormais des désaccords réguliers qui nous paraissaient après coup ridicules.

Au fil des années, ma chérie recherchait davantage de proximité. Elle réclamait mon attention. De mon côté, je protestais pour prendre mes distances dans le couple. Mon travail devenait mon refuge et je remplaçais volontiers une soirée en amoureux par une sortie entre amis.

Un fossé se créa naturellement entre nous.

Plus elle réclamait ma présence, plus je revendiquais ma liberté.

Vous voyez ce que je veux dire ?

Nous n’étions plus sur la même longueur d’onde.

Nos attentes étaient dorénavant diamétralement opposées. De petits riens se transformaient en affrontement verbal. Nous étions incapables de gérer nos différends correctement.

Résultat des courses : un sentiment de frustration envahit notre couple.

Nos ressentiments l’un pour l’autre provoquèrent inévitablement de nouveaux conflits. À l’image d’une pile d’assiettes sales empilées les unes sur les autres, nous cumulions les crises de plus en plus violentes.

Pris au piège dans ce tourbillon infernal, un sentiment de solitude s’installa. Notre quotidien était chargé de tristesse et de souffrance.

Mon rêve de fonder une famille épanouie était en train de partir en fumée.

Au fond du trou, je devais réagir.

Le tournant à 180°

La descente aux enfers fut longue et douloureuse.

Au bord de la rupture, nous gardions tout de même ce minuscule espoir que notre relation puisse survivre.

Mais jamais, je n’avais connu une telle fracture dans ma vie. Comment deux personnes censées s’aimer peuvent-elles en arriver à se faire autant souffrir ?

Quelque chose ne tournait pas rond. Beaucoup de questions sans réponse. J’avais besoin d’aide. J’avais besoin de sortir la tête de l’eau et nous libérer de cette tempête qui ravageait notre couple.

À ce stade, beaucoup penseront que seuls deux choix s’offrent à eux :

  • partir, en espérant trouver un partenaire moins « compliqué » à vivre
  • rester, en espérant que les problèmes finissent par s’apaiser avec le temps

Le temps leur donnera raison, ou pas.

Moi ? J’ai choisi la troisième option. Celle qui consiste à continuer ma relation, mais cette fois-ci en agissant différemment.

La définition de la folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents – Albert Einstein

J’ai complètement changé mon fusil d’épaule.

Mon couple était au bord de la rupture et j’avais ma part de responsabilité dans l’histoire. J’ai arrêté de rejeter la faute sur ma chérie, j’ai pris un virage à 180° et je me suis tourné vers moi.

Je me suis investi à 100% dans ma relation.

Je souffrais suffisamment pour prendre la décision d’avancer.

Ce que j’ai fait pour sauver mon couple

Un couple exige un engagement considérable.

Espérer une vie de couple saine et épanouissante sans s’y investir rigoureusement, c’est comme espérer une grande carrière professionnelle sans effort. C’est impossible.

En prenant cet engagement fort de poursuivre ma relation, j’ai entrepris un immense travail sur moi-même.

Je me suis regardé dans une glace.

Le but : comprendre mes erreurs, reconnaître les comportements extérieurs à l’origine de ma colère et de mon mal-être pour mieux y répondre, guérir mes blessures d’enfance et surtout apprendre à aimer ma chérie selon ses règles et non les miennes.

Finalement, j’ai agi dans ma zone de contrôle. En arrêtant de vouloir changer ma chérie, j’ai moi-même incarné le changement que je désirai voir dans mon couple.

Je suis devenu ce partenaire à l’écoute de l’autre, attentif à ces besoins émotionnels, mais sachant aussi exprimer ses propres besoins sans heurter les siens.

Concrètement, j’ai appris à valider les émotions de ma chérie et accepter son univers tout en l’aidant à en faire de même pour moi.

Oh oui, elle aussi a du prendre sa part de responsabilités et rectifier le tir.

Toutes ces remises en question ont été douloureuses. Très douloureures. Mais les résultats sont là.

Nos besoins sont maintenant comblés. Nous connaissons toujours des désaccords, mais nous possédons désormais les armes pour les surmonter intelligemment.

Finalement, ma chérie et moi avons su construire une relation saine et durable, pas un rafistolage de quelques mois.

Vous pouvez y arriver aussi

Vous aussi vous vivez une relation conflictuelle avec votre partenaire ?

Vous vous sentez régulièrement frustré(e) et seul(e) dans votre propre couple ? Le même disque tourne en boucle, les disputes se répètent, et vous ne savez pas quoi faire pour l’arrêter ?

Je sais ce que vous ressentez.

Mon avis ? Toutes les relations ne méritent pas d’être sauvées. C’est certain.

Mais comment peut-on savoir que la recette est mauvaise si on n’y met pas les bons ingrédients ?

Quitter une relation difficile, sans se remettre en question, en imaginant que la prochaine sera plus facile est une erreur dangereuse. Cela peut vous coûter cher sur le long terme.

La preuve : le nombre hallucinant de divorces et de relations décevantes autour de vous le confirme déjà.

La vérité ? Ce n’est pas votre faute. Après tout, vivre en couple ne s’apprend pas à l’école.

Cela exige des compétences rarement enseignées. Surtout si, comme moi, vous n’avez pas grandi dans une famille modèle.

La bonne nouvelle : les réponses à vos questions existent et il ne tient qu’à vous de les trouver.

Écrit avec ❤ par Morgan du blog Vivre En Couple

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :