Sexo : vos pires ratés du sexe 2012

Pimenter sa vie sexuelle, c’est bien. Mais quand nos expériences virent au fiasco, c’est tout de suite moins drôle ! Florilège de vos pires ratés du sexe 2012.

Nos pires ratés du sexe 2012

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage d’Aurélie, 24 ans

Ce soir-là, je décide d’emmener mon copain dans un petit cinéma du quartier latin. Trop chouette, la salle est grande ! A part quelques personnes âgées devant nous, on est seuls. Coquine comme je suis, je me mets à genoux, déboutonne son pantalon et lui fais une fellation. Sauf que, quelques minutes plus tard, il m’éjacule dans la bouche, sans m’avoir prévenue… C’est la première fois que cela m’arrivait. Je me suis retirée d’un coup. Il a aspergé le siège par la même occasion. J’ai couru jusqu’aux toilettes où je me suis rincée la bouche dix fois !

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Clara, 24 ans

Au bout de trois semaines de relation, je décide enfin de passer aux choses sérieuses. Allongés sur le lit, on commence à se faire des câlins de plus en plus poussés. Jusqu’au moment où il me dit « attends, je reviens, je vais chercher une capote dans le couloir ». Pourquoi pas. Sur le coup, ça m’a semblé logique puisque c’est là qu’il avait laissé son sac. Je pensais qu’il allait revenir avec mais non ! Au lieu de ça, je l’ai entendu parler tout seul en disant « mince, je me suis trompé de sens, je ne vois rien. Comment ça se met ? » Je me suis dit « flûte, sur quoi je suis encore tombée ! » J’ai failli être prise d’un énorme fou rire. Surtout quand je l’ai vu revenir, le capuchon sur la banane. Et pour couronner le tout, je n’ai absolument rien senti ! Il avait 30 ans, je précise.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Marion, 24 ans

J’étais en train de faire une fellation à mon copain. Quand j’ai retiré son sexe de ma bouche, il m’a tout simplement éjaculé dans l’œil. Si vous saviez à quel point cela m’a brûlé ! J’ai hurlé de douleur. Le plus drôle, c’est quand j’ai dû expliquer à la pharmacienne ce qu’il venait de m’arriver…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage Camille, 19 ans

L’été dernier, alors que j’étais en vacances sur une île avec ma famille, j’ai vu le loup ! Martin ne l’avait jamais fait et moi non plus. Cet après-midi là, on avait très envie d’essayer tous les deux. En rentrant de la plage, on cherche une cachette. La forêt ? Trop de monde qui passe, on n’arrive pas à se concentrer. Du coup, on atterrit dans un champs. Il étale sa serviette de plage, fait glisser ma robe et m’allonge délicatement dessus. Jusque-là, tout semblait parfait. Mais au moment où il allait entrer en moi, il a débandé ! J’ai failli exploser de rire, surtout lorsqu’il s’est exclamé : « le Dieu du sexe ne serait pas fier de moi ». Le plus drôle, c’est qu’il m’a dit « tu ne veux pas m’aider ? », ce à quoi j’ai répondu « non, désolée, je n’ai pas le temps, je vais rater mon train ! ».

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Joséphine, 25 ans

Alors pour faire simple : le sable ça gratte ! La bonne idée était venue à mon copain de l’époque de faire l’amour sur la plage. Pris de folie, il va un peu vite et la moitié de la plage vient avec son sexe. J’ai mis 15 jours à me débarrasser de tout. Traumatisée à vie de la plage !

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Marie, 22 ans

Ça faisait deux semaines que je sortais avec lui. J’ai attendu un peu pour faire ça bien. Je m’attendais à ce que ce soit romantique comme dans les films. Juste avant qu’il entre en moi, je lui ai murmuré à l’oreille : « dis moi quelque chose de gentil ». Vous savez ce qu’il a répondu ? « j’ai envie de te pénétrer… ». Non seulement j’ai trouvé cela déplacé mais en plus, ça m’a vexée. On a arrêté tout net.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Caroline, 19 ans

C’était ma première fois. J’avais 18 ans et j’avais envie de découvrir les plaisirs charnels. Après une soirée un peu alcoolisée, mon copain me ramène chez lui. Là, on décide de passer aux choses sérieuses. Lorsque nous étions nus et qu’il est venu sur moi, ça ne m’a fait ni chaud ni froid. Non seulement il avait un micro-pénis mais en plus, je n’ai pas eu le temps de compter jusqu’à trois que c’était déjà fini ! Je me suis demandé pourquoi tout le monde trouvait ça si chouette…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage Stéphanie, 28 ans

Pour fêter le Nouvel An, je décide de partir avec une copine au Maroc, en club. J’ai rapidement sympathisé avec un mec un peu plus âgé… Lorsqu’il m’a ramenée dans sa chambre, j’étais toute excitée ! Mon excitation est vite redescendue quand il a baissé son caleçon. Sincèrement, je n’avais jamais vu un aussi gros sexe ! Résultat ? Je n’ai pas vraiment pris mon pied. On se plaint quand c’est trop petit mais là…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Clothilde, 25 ans

Ce soir-là, je rencontre un mec en boîte de nuit. Après avoir discuté et dansé ensemble pendant trois heures, il m’invite à monter chez lui pour boire un dernier verre. Comme il était très beau et sexy, je n’ai pas hésité une seule seconde. Pourtant, quand je l’ai vu tout nu, son engin était introuvable. Si petit que je n’ai pu me retenir de rire aux éclats, surprise et enivrée. Je pense qu’il a eu honte et s’est senti vexé. Il m’a foutue à la porte immédiatement et je me suis retrouvée seule à rire, dans les rues de Paris en pleine nuit…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Sophie, 21 ans

Je sortais avec Pierre depuis une semaine. Il était beau, intelligent et incroyablement chaud comme la braise. Je me suis dit « chouette, il doit en avoir dans le slip celui-là ! ». Quelle a été ma déception quand j’ai découvert qu’il était précoce. Il n’a tenu qu’une minute montre en main. Je ne pensais pas réellement que ça existait, eh bien j’ai été servie ! Il s’est excusé en disant que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas fait l’amour. Je l’ai rassuré en disant que ce n’était pas important. Après tout, ça arrive les petites pannes ! Mais le lendemain, il m’a refait la farce et là, je me suis dit que l’éjaculateur précoce, ce n’était vraiment pas mon truc et que ça n’allait pas être possible… C’est dommage parce qu’on s’entendait bien mais je n’aurais pas été épanouie. 

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage d’Esther, 24 ans

Ce soir-là, je suis tombée sur un mec étrange. J’avais déjà vu des cas mais là, c’était le pompon ! Il m’a fait toutes sortes de choses improbables. A commencer par le cuni aspirant : on aurait dit qu’il avalait un plat de spaghettis ! J’aurais dû m’en tenir à ses baisers baveux du début de soirée mais la curiosité m’a poussée à continuer.  Le pire était alors à venir puisque, pendant l’acte il s’est mis à sautiller comme s’il était une sauterelle : il copulait comme un insecte. J’ai cru rendre l’âme, et finalement je suis partie au beau milieu de la nuit.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Laura, 22 ans

Mon pire coup, c’est avec un ex. Ce soir-là, en rentrant du cinéma, on était super excités. Dès qu’on a franchi le pas de la porte, on s’est sautés dessus. Tout s’annonçait pour le mieux, jusqu’à ce que je décide de lui faire une petite gâterie. Quand je me suis approchée de son engin qui sentait le poisson pourri, j’ai voulu me retirer. Mais lui, en pleine excitation, m’a tenue la tête pour que je continue ! Il n’aurait vraiment pas dû car, quelques minutes plus tard, j’ai vomi au pied de son lit… Un conseil, les mecs, lavez-vous avant chaque partie de jambes en l’air ! 

Leurs pires ratés du sexe 2012…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Thomas, 21 ans

Mon pire coup, c’est avec mon ex. Un soir, elle accepte enfin d’essayer la sodomie. Trop content, je n’hésite pas une seule seconde ! Je m’introduis, je trouve cela agréable et en plus elle ne rechigne pas ! A croire que c’était trop beau pour être vrai…Parce que quand je suis sorti et que j’ai vu mon sexe recouvert de caca, j’ai tout de suite moins fait le malin ! Ça m’a dégoûté et je ne suis pas prêt de renouveler l’expérience.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Charles, 27 ans

Ce soir-là, je ramène une fille que je fréquente depuis deux semaines à la maison. Je lui sers un verre de vin blanc, je lui joue son morceau préféré à la guitare… Bref, je lui sors le grand jeu. De fil en aiguille, on se retrouve au lit et on fait l’amour. Ce n’était pas mon meilleur coup mais c’était pas mal. Après cette partie de jambes en l’air, on s’endort. Jusqu’au moment où je suis réveillé par une longue pétarade… Les toilettes étant juste à côté du lit, je peux vous dire que j’ai dégusté ! Quelques minutes plus tard, elle sort et me dit « Euh, Charles, je crois que tu m’as entendue péter. Je suis malade. Tu veux bien me payer le taxi pour rentrer chez moi ? » Sans hésiter, je lui ai donné. Je crois qu’il n’y a pas plus tue-l’amour. Je ne l’ai plus jamais revue.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Mathieu, 26 ans

J’étais dans un bar avec des amis. Je rencontre une fille super mignonne, on sympathise, on rigole et on finit la soirée chez elle. Super chauds, on arrive, on se déshabille et on commence à faire l’amour. Sauf qu’au bout de quelques minutes, elle me dit « mets-toi à quatre pattes ». Un peu surpris, j’ai tout de même accepté, pour voir ce qu’elle allait me faire… Quand elle s’est mise derrière moi et qu’elle a introduit son doigt dans mon anus en faisant plusieurs va-et-viens, je me suis demandé ce que je foutais là ! J’étais gêné et j’ai trouvé cela super bizarre. Je ne l’ai plus jamais revue !

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Maxime, 26 ans

6h00 du mat, dans mon lit et bien endormi, je reçois un coup de fil de mon meilleur pote : «  Maxime je suis avec Sophie, elle te cherche partout et vient de prendre un taxi pour venir chez toi ». Ni une ni deux, je me mets en caleçon et l’attend à l’appart… Une fois chez moi, on se couche et on commence à s’embrasser… Elle me demande de lui faire l’amour. Très content, je m’exécute. Quelle surprise quand j’ai découvert qu’elle avait ses règles, elle ne m’avait rien dit ! Quand j’ai vu mes doigts rouges, j’ai halluciné ! Déçu et écœuré, j’ai laissé tomber.

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage de Nicolas, 30 ans

J’étais calé au dernier étage d’une cage d’escalier. Ma copine était en train de me faire une petite gâterie quand soudain, un mec a ouvert la porte ! On s’est sentis comme deux cons. Se faire couper dans son élan, il n’y a rien de pire…

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage d’Édouard, 27 ans

Pour moi, une relation forte passe forcément par l’épanouissement sexuel. Or, ce soir là, je suis tombé sur une fille qui ne savait pas s’y prendre niveau masturbation. Je n’ai jamais eu aussi mal. Je lui ai dit d’arrêter et je suis tout simplement rentré chez moi. Tant pis si elle l’a mal pris !

Vos pires ratés du sexe 2012 : le témoignage d’Olivier, 26 ans

Je commençais à sortir avec une fille. Après plusieurs rendez-vous, elle m’invite chez elle. Je m’étais fait beau et je sentais bon. Quand elle a ouvert la porte, je l’ai vue en pyjama confort avec des grosses pantoufles en tête de chien. J’ai failli ne pas entrer mais la politesse m’a forcé à franchir le pas. Je pensais qu’on allait coucher ensemble mais non, elle m’a fait regarder Sex and The City toute la soirée ! Ça m’a tout coupé. Je suis rentré penaud…

Vous avez aimé ? Faites tourner et devenez fan sur Facebook

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Réponses à “Sexo : vos pires ratés du sexe 2012”

  1. Clara
    10 mai 2014 at 6:28 #

    J’en ai une marrante, enfin pas vraiment mais moi elle me fait rire.
    Ce soir là je vais chez lui, ça faisait plusieurs mois qu’il me disait avoir envie de moi.
    Je savais que j’allais devoir passer à la casserole, rien qu’à son regard quand je suis rentrée dans son appartement ça laisser pas de doute, alors je me suis dis  » toi ma petite cocotte va falloir que tu prenne sur toi  »
    donc il me déshabille, déjà il trouve pas comment défaire ma robe, je dois l’aider.
    Il comprend finalement que les boutons du devant servent effectivement à quelque chose.
    Il se déshabille toujours en me balançant son regard d’idiot,
    et là il essaye de me pénetrer
    il me regarde avec un air de chien battu et me dit  » je comprends pas , ça rentre pas  » ,
    j’ai pris un fou rire, j’en suis tomber du lit.
    Il s’est vexé et il s’est rhabillé.
    voila c’était vraiment trop drôle pour moi.

  2. 9 mars 2013 at 10:43 #

    OMG!!!Les pauvres

  3. 8 mars 2013 at 1:18 #

    TROP fun! 😉

  4. 24 février 2013 at 11:22 #

    J’ai passé un bon moment à lire toutes ces péripéties 😀
    Merci !

  5. SylvieLaChipie
    22 février 2013 at 10:25 #

    Excellent Bruno 😉

  6. 17 février 2013 at 2:53 #

    Hahahaha ! Puisque l’infortune passée permet d’apprécier les bons coups à venir, rigolons-en ! 😀

  7. 15 février 2013 at 6:53 #

    Bonjour
    Je veux dire aux jeunes femmes que dans l’amour il n’y a rien de sale . de plus quand deux personnes ne se connaissent pas un minimum , le sexe n’est pas satisfaisant du premier coup .
    Quand aux hommes trop de précipitation gâche le plaisir . De plus se retrouver avec une femme qui a ses règles arrivent souvent et parfois a l’improviste pour elles , en effet à l’approche de celles-ci et sur une excitation cela peut déclencher le processus . De plus messieurs respectez la pudeur de ces dames et au moins un minimum de tendresse et de caresses et vous verrez ces dames se transformer

  8. 23 janvier 2013 at 7:15 #

    Trop stylé Micheline !

  9. 22 janvier 2013 at 10:30 #

    Voici le récit de mon pire raté ou peut-être que non……. Il date un peu mais je le trouve sympa et sort des caricatures souvent conté. J’étais en tournée avec un spectacle est le soir venu après avoir dîné avec la troupe au restaurant, nous sommes rentrées à l’hôtel pour finir la soirée dans les chambres. Après quelques instants de franche rigolade tout le monde décida de regagner la sienne. Je restais donc seule avec mes deux copines sur qui j’avais jeté mon dévolu. Bien entendu j’étais célibataire et pouvais donc forcer le destin. Je ne sais pas ce qui m’a pris alors, mais tandis que cela se passer plutôt bien, je nous est enfermé et j’ai jeté la clef de la chambre par la fenêtre prétextant que je devais passer toute la nuit ici. Tout ca toujours avec beaucoup d’humour et une complicité certaine de mes partenaires de jeu. Les deux filles ne se laissant pas impressionner par mon défis me disent « pas de problème mais tu dors par terre » Décidement cette nuit n’était pas comme les autres et je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Mes copines résistèrent à mes assauts répétées. Le matin venant, la femme de chambre vient toquer à la porte pour prendre son service. Les copines expliquèrent alors qu’elles avaient perdu la clef et qu’elles étaient enfermées dans la chambre. Moi ne pouvant pas sortir, et ne voulant pas dévoiler le secret de cette nuit rocambolesque je profitais pour me glissais rapidement sous la couette pour me cacher pendant que la femme de ménage ouvre la porte. Arrivée sous la couette j’admirais les corps nus et bien galbé de mes geôlières. Sans aucune hésitation et profitant de la situation je me collais contre ces corps qui ne tentaient aucune résistance et ce laisser aller peu à peu à quelques sensibilités. Cette tournure excitante qui était en train se passer fini par mettre l’ardeur de nos corps en ébullition……….Je vous passe les détails quand la femme de chambre est repartie les joues toutes roses et honteuses d’avoir découvert ce qui ce tramé…………….Moralité c’est seulement en développant notre aptitude à ressentir les choses que nous pouvont être libérés d’une situation difficile. Celle-ci peut se transformer à bon escient quand la sincérité du geste reste sans faille. …………………….Amicalement Bruno

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :