Sex Friends : une fausse bonne idée ?

Tout commence par une histoire qui n’a pas vraiment marché. On sait que nos caractères sont trop incompatibles pour construire une vraie relation mais malgré tout, on adore ce mec. On s’entend bien, on rigole bien, et au lit c’est génial. Alors, un soir, bourrée, il nous vient une idée. On lui envoie un SMS, pensant qu’il ne va sûrement pas répondre…

– Je pense à un truc là. T’aimerais pas qu’on soit des potes qui font l’amour ?

2 minutes plus tard.

– Des sex friends ? Ça me va !!! Ce soir on se rejoint et demain on passe la journée ensemble ! Ça te convient ?!

– Super ! Ça me plait. A tout’!

Première soirée géniale. Pareil pour la deuxième, et ainsi de suite. On parle de tout et de rien pendant des heures, on fait l’amour toute la nuit. Le lendemain, on regarde How I Met Your Mother en buvant notre chocolat au lait, comme des ados attardés. Sur le moment, on est bien. On se dit que de toute façon, on ne tombera pas amoureuse de lui. Ce type de relation nous convient parfaitement dans la mesure où, en ce moment, on ne sait pas vraiment ce qu’on veut. Très vite, il devient notre ami, notre amant, notre confident. On profite de ces bons moments sans trop se poser de questions, on est dans l’optique de ne pas se prendre la tête. Jusqu’au jour où, voulant se la jouer potes à fond :

– Dis, tu écris à qui là ? Vas-y raconte moi ! C’est qui cette fille ?

– Non, je ne te dirai pas !

– Bah, je croyais qu’on était potes, t’es pas drôle !

– On est potes jusqu’à un certain point.

– Tilt. Un certain point ? Qu’est-ce que ça veut dire, ça ?

– Je te connais ! Tu vois que j’écris un message à une fille et tu vas direct te monter la tête. Et puis de toute façon, je n’ai pas de comptes à te rendre !

– C’est vrai. Allez, bonne nuit !

On boude de l’autre côté du lit. Et là, on commence à réfléchir : « merde, ça me fait un truc. Comment je vais réagir le jour où il me dira qu’il a des vues sur une autre ? Si je lui ai proposé d’être sex friends, n’est-ce pas avant tout parce que je le kiffe un peu ? Ça risque d’empirer avec le temps… » En effet, à moins d’être totalement insensible, difficile de ne pas s’attacher à quelqu’un avec qui on passe du temps (au lit, surtout).

– Dis, tu vois des filles en ce moment ?

– J’ai pris un verre deux fois avec une fille, oui.

– Et ça va mener où ?

– Je ne sais pas, on verra bien

Soudain, on a la nausée et à moitié envie de chialer. « Mais qu’est-ce que je fous là ? Je suis quoi pour lui au juste ? S’il se trouve une meuf, on arrêtera de se voir et je vais être triste… »

Qu’à cela ne tienne, on décide de continuer. Mais plus le temps passe, plus on s’attache et plus on se rend compte qu’on se ment à soi-même. Au départ, cette relation était destinée à nous rassurer, combler un vide, une peur de la solitude, avec un mec avec lequel on se sentait bien. Puis, on se rend compte que ce n’est pas vraiment ce qu’on veut et qu’on va finir par souffrir. Eh oui, on a perdu à notre propre jeu. On a fini par tomber amoureuse de lui. Mais bien sûr, on ravale notre fierté et on ne lui en pipera pas mot. Sur le pas de sa porte, ce matin-là, on sourit quand il nous dit « à bientôt ». Et on part, sans se retourner, la larme à l’œil, en pensant que c’était peut-être la dernière fois… 

Tags: , , , , ,

Réponses à “Sex Friends : une fausse bonne idée ?”

  1. 3 décembre 2014 at 6:49 #

    Un vrai plaisir de lire tes articles 🙂
    Des petites histoires toutes fraîches, toutes simples !
    Les sex friends en général ça finit toujours mal : soit l’un finit par tomber amoureux, soit ça se termine naturellement et on se parle plus jamais…
    Bref une expérience à ne pas forcément tenter. En tous cas, pas avec un ami 🙂

  2. 28 septembre 2014 at 1:06 #

    « On cherche un amant pour la nuit, on en trouve un pour la vie »… C’est parfois ce qui arrive, mais c’est totalement hors de notre contrôle.

    Faire l’amour provoque un afflux d’hormones dans le corps, un cocktail de substances qui nous donne du plaisir. Chez la femme en particulier, cela crée aussi de l’attachement. Peut-être est-ce pour cela que les femmes sont plus prudentes…

    Être sex-friends, c’est une manière de partager de l’intimité en s’amusant, autrement dit de se rencontrer. Mais évidemment, comme le contrat est posé clairement, il est parfois difficile de le modifier.

    Il faut pourtant bien vivre pour découvrir ce que la vie nous réserve, même si on sait que nous n’obtiendrons pas toujours ce que nous espérions. Qui a dit que l’amour était facile ou que la rencontre était sans risque ? Vivre à fond et avec sincérité est le seul moyen d’aller vers son destin et de créer sa réussite.

  3. 27 septembre 2014 at 11:20 #

    J’adore tes articles je ne me lasse pas de les lire!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :