Célib : et si c’était de ma faute ?

Vous êtes un aimant à loseurs et à mecs instables ? Vous enchaînez relation foireuse sur relation foireuse ? Tout comme cette célibataire amochée vous sentez la pression sociale peser sur vos épaules ?  Décidément, vous n’avez pas de chance ! Et si c’était vous le problème ? Enquête et décryptage.

La super exigeante

Votre comportement : il est trop petit, trop maigre, il ne vient pas du même milieu que vous, il n’est pas drôle, il porte des lunettes… Au moindre petit défaut, il dégage ! C’est normal d’avoir certaines exigences mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin non plus…

La cause : vous avez regardé trop de Disney et trop de comédies à l’eau de rose ! Le prince charmant, on en rêve toutes. Mais en réalité, vous avez très peu de chances de rencontrer un mec qui colle exactement aux schémas que vous avez construit dans votre imaginaire depuis l’enfance. Comme m’a dit ma maman un jour, « mais voyons ma fille, la vie ce n’est pas un film ! » L’amour, ça se construit et ça prend du temps. Le coup de foudre existe mais il ne dure jamais.

La castratrice

Votre comportement : « t’étais où ? Avec qui ? Pourquoi tu ne m’as pas invitée ? C’est qui cette pouffe que tu viens d’ajouter sur Facebook ? Pourquoi t’as liké sa photo ? Est-ce que tu me trompes ? » STOP ! Certes, vous êtes anxieuse. Mais à vous montrer jalouse, possessive et à faire des histoires pour rien, vous devenez méga reloue. Et bien sûr, les mecs finissent par fuir !

La cause : vous avez une peur bleue de l’abandon. Vous voyez le mal partout, vous pensez en permanence « il ma me larguer, il va me larguer ». Forcément, c’est ce qu’il finit par faire. Pourquoi ? Tout simplement parce que, inconsciemment, vous faites tout pour ! Si vous en avez marre de vous faire plaquer tous les trois mois, changez d’attitude.

L’oppressante

Votre comportement : « dis, tu crois que ça va durer entre nous ? », « non mais moi, je ne coucherai pas avec toi tant que tu ne seras pas sûr de tes sentiments », « tu me présentes quand tes potes ? Et ta famille ? » Au secouuuuurs ! Il n’y a rien de pire pour faire fuir un mec. Si vous lui mettez la pression au bout de trois jours, qu’est-ce que ce sera dans trois ans ?

La cause : vous avez accumulé les connards. Du coup, vous vous méfiez énormément des mecs maintenant. Vous avez besoin d’être rassurée et cajolée en permanence. La fille fragile, c’est mignon deux minutes. Au début, ça va l’attendrir et ensuite, ça va le gonfler. Non, les mecs ne sont pas tous les mêmes. Vous avez sûrement beaucoup souffert dans le passé mais chaque histoire est différente. Et si vous laissiez une chance à ce jeune homme de vous rendre heureuse ?

L’infirmière de l’Amour

Votre comportement : eh oui, vous tombez toujours sur LE mec à problème ! Drogué, dépressif, artiste maudit, handicapé sentimental, pervers narcissique, serial loseur ou serial baiseur… Un déséquilibré affectif quoi. Intérieurement, vous vous dites « oh le pauvre, je vais réussir à le rendre heureux moi ! » Vous prenez cela comme un défi. Vous avez envie de lui faire du bien.

La cause : d’une part, vous confondez aimer et materner. D’autre part, vous manquez de confiance en vous et pensez ne pas mériter mieux. Ce qui se passe dans ce cas-là ? Vous vous retrouvez en relation avec vous-même puisque ce mec est incapable de vous apporter ce dont vous avez besoin. Il est mal dans sa peau et vous ne pourrez pas le sauver. Alors si vous ne voulez pas vous noyer avec lui, fuyez. Au moindre truc bizarre, ciao bolosse ! L’amour, c’est partager, pas se sacrifier.

L’allumeuse

Votre comportement : vous aimez séduire, sentir que vous plaisez aux hommes. Même lorsque vous êtes en couple, vous éprouvez le besoin de sentir tous les regards masculins braqués sur vous, de rendre jaloux votre mec. Le hic, c’est que quand il s’en rend compte, il se barre. A quoi vous sert-il ? De bouée de sauvetage ?

La cause : peut-être avez-vous manqué d’affection pendant votre enfance. Mais si vous recherchez du sérieux, il va falloir se contenter du regard de votre amoureux et de tout ce qu’il a à vous offrir. Sinon, vous foncerez droit dans le mur, à chaque fois.

Le décryptage d’Alexandre Cormont, love coach

Pourquoi on répète souvent le même schéma d’échec ?

Il y a une influence de la société qui nous empêche d’être naturel(le) en Amour. Nous allons donc tenter de nous parfaire et même si ce schéma n’est pas le bon, nous avons tendance à continuer à le reproduire de peur de ne pas être accepté(e) tel(le) que nous sommes ! La deuxième explication vient du fait que nous sommes par nature égoïstes et que si une situation nous correspond alors nous oublions de nous poser la question « Que pense l’autre ? ».

Pourquoi y-a-t-il autant de célibataires aujourd’hui ?

Le nombre de célibataires ne cesse d’augmenter alors que les services de rencontres amoureuses sont en plein boom. Il y a un paradoxe qui est le résultat de notre volonté de trouver la personne parfaite sans prendre le temps de la découvrir. En fait, nous focalisons sur la notion de « couple » et très peu sur celle de la « séduction ». Les relations sont bancales et la moindre étincelle crée une rupture. Il faut accentuer la phase de découverte pour consolider les bases de la relation. 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Réponses à “Célib : et si c’était de ma faute ?”

  1. Juan carlo miguel de la vega sanchez
    14 avril 2014 at 10:46 #

    C’est simple voici l’équation :

    aimant à looseur et à connard = fille inscrite sur un site de rencontre.

    Pas besoin d’en écrire tout un pavé tout est dit en moins d’une ligne.

  2. Charlie
    13 novembre 2013 at 11:48 #

    Tout à fait d’accord avec Alexandre « Il faut accentuer la phase de découverte pour consolider les bases de la relation.  » Merci!
    Maintenant j’essaie de prendre mon temps (et je ne le faisais pas il y a encore quelques mois, comme quoi on peut vraiment évoluer) et de découvrir la personne que j’ai en face de moi. J’essaie de changer ma façon de voir la rencontre et mes relations avec les hommes afin de sortir du cercle de rencontres foireuses qui me faisait souffrir. Ce changement en moi m’amène à aller vers des hommes qui eux aussi veulent prendre leur temps, c’est un cercle vertueux.

  3. 8 novembre 2013 at 6:00 #

    Ho okay je vois, non je pensais que tu faisais référence au syndrome du sauveur, à la co-dépendance et tout le toutime.

  4. 8 novembre 2013 at 5:25 #

    Est-ce que tu peux expliquer ce que tu veux dire par : » Vous vous retrouvez en relation avec vous-même puisque ce mec est incapable de vous apporter ce dont vous avez besoin. »

    • 8 novembre 2013 at 5:34 #

      J’étends que du coup, il n’y a pas d’échange entre les deux partenaires. Que la fille reste obnubilée par sa vision du couple à elle et que ça fait tout capoter..

    • Juan carlo miguel de la vega sanchez
      14 avril 2014 at 10:54 #

      ca me parait explicite 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mon top 10 d'articles de séduction d'autres blogueurs - partie 2/2 - cote femme | Je Veux Séduire - 12 mars 2014

    […] Lisez cet article de Psycho-Mademoiselle puis prenez votre vie en main, les filles. Célibataire, et si c’était de ma faute ?  […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :